Historique

2001

Pour la rentrée 2001/2002, les nouvelles structures ont été mises sur pied.

  • L’école primaire alémanique devient l'école régionale pour les communes de l'agglomération de Fribourg.
  • Durant les années suivantes, l'école primaire francophone sera successivement privatisée.

 

1999

Le Tribunal fédéral soutient le recours de 1991. L'admission à une école officielle ne doit pas être entravée par des critères de nature confessionnels. Le Conseil communal de Fribourg essaie de précipiter la fermeture de l'école en manifestant son intention de quitter le cercle scolaire; ce qui provoque un grand élan de solidarité en faveur de l'école. Le Conseil général annule la décision de l'exécutif.

 

1997

Un groupe de travail mandaté par la Direction de l'Instruction publique propose une restructuration de l'école: privatisation de la section primaire francophone, transformation de la section primaire alémanique en école régionale et de quartier, fusion du cycle d'orientation avec celui, alémanique, de la ville. Les propositions se heurtent aux critiques.

 

1995

Deux députés déposent une motion au Parlement cantonal demandant la dissolution des écoles libres publiques. Par conséquent, l'Eglise évangélique réformée du canton de Fribourg plébiscite leur maintien. Pro-Fos, association de soutien à l'ELPF est fondée.

 

1991

Le Conseil d'Etat décrète une modification des statuts et restreint massivement la possibilité d'admission des enfants non-réformés. L'école ainsi que de nombreux parents déposent une plainte auprès du Tribunal fédéral.

 

1986

L'Ecole libre publique offre l'image d'une école moderne, avec des aménagements et des équipements actuels. Elle est composée d'un niveau primaire comprenant 233 élèves repartis dans 9 classes alémaniques et 3 classes romandes, ainsi que d'un cycle d'orientation comprenant 194 élèves répartis dans 10 classes (6e-9e année scolaire). 24 enseignants fonctionnent à plein temps et un grand nombre sont engagés à temps partiel.

 

1974

Première étape de la nouvelle construction à l'avenue du Moléson; mise à disposition d'une piscine et de plusieurs salles de classe et salles spéciales.

 

1972

La loi votée par le Grand Conseil concernant les écoles libres et les écoles libres publiques apporte des changements radicaux: l'impôt spécial est annulé, les communes appartenant au cercle scolaire sont astreintes à une participation financière plus importante et siègent à la commission scolaire.

 

1959

Inauguration du nouveau bâtiment à la rue des Ecoles, comprenant une halle de gymnastique, plusieurs salles de classe, une infirmerie, ainsi qu'un appartement pour le concierge. 

 

1927

Après 43 ans d'activité au sein de l'école et de la paroisse, Gottlieb Helfer, instituteur du degré supérieur et directeur d'école prend sa retraite.

 

1906

Inauguration de la nouvelle école de Gambach. 8 instituteurs enseignent à 393 élèves répartis dans 8 classes.

 

1870

Reconnaissance par l'Etat de l'Ecole réformée qui devient ainsi une école libre publique.

 

1836-1837

Ouverture de l'école réformée privée de Fribourg avec un effectif de 45 élèves. L'enseignement est assuré par le pasteur Le Grand dans la salle de l'auberge "Aux trois rois", sise au Stalden.

Nomination du premier maître, Johann Jakob de Lauperswil. La classe s'installe dans le bâtiment de la rue de Morat, acquis par la paroisse réformée.

 

Bernhard Flühmann (trad. Denise Seoane & Rose-Marie Angéloz)